Page de post

Idéalement, ce serait le titre du post en question qui serait ici. Bientôt!

Élections fédérales canadiennes 2021: Attentes et désillusions

Ceci est un bref intermède de notre contenu technologique habituel. C’est bien notre blog, non? Mais rassurez-vous, nous avons plein de contenu technologique à venir, et ce, dès lundi, avec la deuxième partie de nos aventures à la recherche d'un ordinateur pour y travailler. Nous croyons que la démocratie est une chose très sérieuse et avons ressenti le besoin de s’exprimer sur le sujet.


Et si nous prenions une petite pause de notre contenu technologique usuel, voulez-vous? Comme vous le savez sûrement, il y a de fortes chances que des élections anticipées soient déclenchées demain et nous avons réfléchi à nos attentes sur cet évènement. Rassurez-vous, il n’est nullement question d’opinions politiques. À ce sujet, nous avons une seule philosophie très claire : Se renseigner auprès de sources fiables.


Alors, pour commencer, est-il sage de déclencher des élections maintenant? Certains craignent que cet appel aux urnes cause une recrudescence des infections, mais nous sommes d’avis que ce risque est très faible. En temps normal, le vote se déroule avec très peu d’interactions. Vous attendez dans la file un petit moment, ensuite vous vous identifiez et puis vous recevez votre bulletin de vote et vous vous rendez à votre isoloir comme un grand, en prenant le petit crayon qui vous y attend pour confirmer votre choix. C’est bien moins d’interactions que dans un magasin, où les articles sont tripotés à longueur d’année par on-ne-sait combien de gens. Un peu de désinfectant pour les mains obligatoire comme partout ailleurs et les risques sont extrêmement faibles. Vous pourrez effectuer votre devoir de citoyen l’esprit tranquille.


Maintenant, passons au vif du sujet, soit nos attentes. Nous nous souvenons de la précédente élection. Ce n’était pas très beau. Énormément de campagnes de salissage, des principes répudiés et un débat des chefs catastrophique. La démocratie marcherait mieux si l’objectif était de convaincre la population que telle idée est la bonne, au lieu de s’acharner à convaincre la population que telle personne est discréditée. Nous espérons une campagne plus propre mais nous espérons aussi la paix dans le monde.

Plus précisément, concernant le débat des chefs, nous espérons que le débat sera digne de ce nom. 6 personnes qui crient pratiquement entre elles, à un point tel que l’animateur doit les rappeler à l’ordre comme des bambins indisciplinés, ce n’est ni un débat, ni le produit d’un ou de plusieurs chefs. Une discussion calme et le respect des tours de parole, serait-ce vraiment trop demander de la part de ceux qui aspirent à diriger un des pays du G7? Et ça, ce n’est que la discussion. Pouvons-nous aussi laisser de côté les attaques personnelles? Je sais, je sais, pas la peine de nous le faire remarquer. Il est amusant de constater comment l’utopisme et le cynisme peuvent se côtoyer…


Pendant le prochain CDB (Combat Des Bambins), il est attendu que tous les partis feront un bilan de la gestion de la pandémie par le Premier Ministre sortant. Mais espérons que nous ne perdrons pas trop de temps sur le sujet car :

1- Le gros de la gestion découle des provinces;

2- Comme tous les pays riches, ils ont tout fait pour recevoir des doses de vaccin le plus rapidement possible, quitte à en acheter plus que nécessaire de la part de plusieurs fournisseurs (ce qui est une bonne chose);

3- Les gens veulent savoir comment le prochain PM remettra le pays sur les rails;


Allez-y, vous pouvez critiquer le PM sortant sur ses décisions, mais ne perdez pas de vue que la pandémie n’a été qu’un intermède qui se terminera bientôt et que d’autres sujets pressants accaparent les Canadiens, comme le logement qui est de plus en plus inaccessible, la transition environnementale (surtout avec le tout dernier rapport qui est très alarmant) ou même des enjeux technologiques comme la vie privée ou le droit de réparer ses appareils. Le fait est que le débat portera sur cette question : « Si vous êtes élu Premier Ministre, que ferez-vous au sujet de ces enjeux? » et non pas : « En quoi l’autre type en face de vous est un gros incompétent? ».


Voici ce qui conclut nos attentes face au déroulement de la campagne électorale. Nous espérons une campagne propre mais il est vrai que, tel que rapporté par les médias, les partis politiques ont pu peiner à regarnir leurs coffres et risquent donc de recourir à la controverse pour compenser le manque de publicité payante.

0 commentaire